[Total : 1    Moyenne : 5/5]

L’œil du diététicien : Les riz de Camargue possèdent, par leur composition, une valeur diététique exceptionnelle puisqu’ils contiennent les trois nutriments de base indispensables à une alimentation équilibrée :

glucides : sucres à assimilation lente, hautement énergétiques, protides : d’excellente qualité car riches en acides aminés, lipides : en faible quantité.

Riz bio : la santé au naturel

Riz bio : la santé au naturel

Leur assimilation est favorisée par la présence dans le riz de :

sels minéraux (magnésium, phosphore, calcium, potassium, silicium, fer, cuivre, zinc), vitamines A, B, D, E, F pour le développement des cellules et l’équilibre nerveux,
des fibres alimentaires favorisant la perte de poids.
Le riz complet est, par nature, le champion toutes catégories de l’équilibre diététique. C’est un aliment-santé par excellence car très riche en antioxydants. Outre ses qualités nutritives, le riz possède d’authentiques vertus thérapeutiques pour une meilleure qualité de vie pour ceux qui sont allergiques au gluten car il n’en contient pas. Sa richesse en sucres lents permet d’éviter l’hypoglycémie et ses fibres végétales favorisent le transit intestinal tout en régularisant la digestion.

A noter : le riz complet peut être conseillé en cas d’obésité. Son absence de sodium lui permet d’être utilisé comme aliment de base dans tous les régimes sans sel. Sa haute valeur énergétique lui confère en outre une place de choix dans l’alimentation des sportifs.

L’œil du nutritionniste :

Selon Thomas Erpicum, docteur en biochimie et spécialiste de la nutrition à St Rémy de Provence, cette céréale possède toutes les qualités pour vivre heureux, voire faire de vieux os. Elle occupe l’estomac et estompe longtemps l’impression de faim. Les riz complets de couleur, de par leur richesse en fibres, favorisent la perte de poids et désintoxiquent l’organisme.
Un conseil : en manger au moins 2 à 3 fois par semaine, voire un peu plus tout en maintenant une alimentation diversifiée, à raison de rations de 100 à 150 g une fois cuit.

Le riz permet de lutter contre le stress oxydatif, c’est-à-dire le vieillissement qui provoque des maux comme les inflammations ou les problèmes articulaires. Les nutritionnistes ont un faible pour le riz noir car il a des vertus sur la santé liées à sa couche d’anthocyanes qui lui confère sa couleur particulière et qui est un puissant antioxydant.

L’œil du pharmacologue :

Lors des premières Journées de la Filière Riz qui ont eu lieu à Arles les 8 et 9 décembre 2011, Gérard Cros, pharmacologue à l’Université de Montpellier 1 et chercheur au CNRS, a présenté les résultats de ses études et l’on a noté ses conclusions : “le riz noir possède une capacité particulière à abaisser la pression artérielle (hypertension) en l’absence ou en présence de fructose”.
Les chinois accordaient déjà, depuis longtemps, des valeurs exceptionnelles à ce riz noir qu’ils réservaient à l’empereur. En fait, il est question aujourd’hui des atouts liés aux polyphénols. Il faut poursuivre ces recherches pour connaître davantage les propriétés intéressantes du riz, et notamment celui qui pousse en Camargue dans un milieu naturel préservé et sous haute surveillance environnementale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*