[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La levure de riz rouge est le produit d’un champignon microscopique élevé sur le riz.

En fermentant, ce micro-organisme, Monascus Piloeus, produit un pigment rouge qui a donné son nom à la levure. C’est donc la levure qui est rouge et non le riz.
Déjà, 800 ans avant notre ère, les chinois connaissaient le levure de riz rouge qu’ils utilisaient comme colorant et renforçateur de goût de leurs préparations culinaires ; ils lui attribuaient également la propriété de favoriser une bonne circulation sanguine. Les travaux menés depuis une vingtaine d’années en chine, au Japon et en Amérique du nord ont permis de mettre au point des formes de levures de riz rouge normalisées de manière à contenir un certain pourcentage de monacolines, les substances actives dans la lutte contre les taux excessifs de cholestérol sanguin.

Gélule de levure de riz rouge bio

Gélule de levure de riz rouge bio

Un mode d’action specifique :
Les monacolines contenues dans la levure de riz rouge sont en fait des statines d’origine naturelle, c’est à dire des substances qui inhibent la synthèse du cholestérol. Même s’il est vivement recommandé d’adopter une alimentation équilibrée de type méditerranéenne accompagnée d’une activité physique régulière pour maintenir une bonne santé cardio-vasculaire, le cholestérol qui circule dans le sang est en grande partie fabriqué par le foie et ne provient donc pas toujours de la composition alimentaire. La statine va inhiber l’action d’une enzyme appelée HMG-CoA réductase, responsable de la fabrication du cholestérol endogène. En neutralisant cet enzyme, la levure permet de réduire la production de cholestérol se traduisant par une diminution de celui-ci. Selon une synthèse d’études publiées en avril 2004 dans la revue Life Science par des chercheurs canadiens, des cures d’extraits normalisés de levure de riz rouge ont mis en évidence des résultats très favorables sur le taux de cholestérol total, le taux de LDL (” mauvais cholestérol “) et celui des triglycérides. Les auteurs soulignent légalement qu’au cours de certains de ces essais, la prise de levure de riz rouge a fait augmenter de façon significative le taux de HDL (” bon cholestérol “) des sujets traités. La levure de riz rouge est un excellent complément aux traitements destinés à réduire les taux de cholestérol, une synergie d’effets ayant été constatée lors des études.

Précautions d’usage :
Ne pas utiliser en de prise simultanée de médicament hypolipidémiants Les principes actifs de la levure de riz rouge étant des statines naturelles, certaines contre-indications doivent être respectées : femmes enceintes ou allaitant, jeunes de moins de 18 ans, maladies hépatiques ou rénales, troubles hémostatiques. Ne pas dépasser les doses recommandées.
Ceci est un complément alimentaire et ne remplace pas une alimentation équilibrée et variée Tenir hors de portée des enfants. En cas de suivi médical, pour les femmes enceintes ou allaitantes, demandez l’avis de votre médecin et ne pas interrompre un traitement médical sans son avis.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*