[Total : 1    Moyenne : 5/5]

L’huile de son de riz bio contient plus de 100 antioxydants aussi bien des vitamines, des minéraux que des enzymes.

Le stress, la pollution, les UV du soleil, l’activité physique, et bien sûr l’alcool et le tabac, accroissent la production des radicaux libres (responsable d’oxydation qui endommagent nos cellules et freinent leur renouvellement). Les dégâts sont causés sur l’ensemble de nos organes (coeur, poumons, foie, etc mais aussi sur la peau, les cheveux). C’est l’ensemble de notre vitalité, de notre bien-être, mais aussi notre beauté qui sont concernés.
Les antioxydants vont stimuler la jeunesse cellulaire de l’ensemble de nos organes. Ils vont aussi relancer la jeunesse de la peau, des cheveux, des phanères en général.

Depuis longtemps, le riz est considéré comme un aliment complet qui possède les propriétés nécessaires à une alimentation saine. Mais dans 90% des cas, le riz complet a été délaissé au profit du riz blanc, plus facile à digérer et plus rapide à cuire.
Or, dans l’enveloppe du riz complet, le Son, se trouvent la quasi-totalité des substances actives (90%) et l’essentiel des substances nutritives (65%), notamment plus d’une centaine d’antioxydants qui combattent les radicaux libres, impliqués dans la dégénérescence de nos cellules.
L’étude Suvimax (menée durant 8 ans sur plus de 13000 personnes, publiée en 2003) a confirmé que les apports insuffisants en vitamines, minéraux et antioxydants avaient un impact direct sur la capacité de défense de nos organismes contre les agressions des radicaux libres (impliqués dans le processus de dégénérescence cellulaire).
En d’autres termes, de nombreux maux de notre société d’abondances, dénoncés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sont dus notamment à la production de radicaux libres dans notre corps et biensur à la “malbouffe”.
Les principes actifs de l’huile de son de riz vont permettre de lutter contre la production excessive de radicaux libres.
Le pressage à froid du son de riz, permet d’obtenir une huile qui renferme l’ensemble des propriétés du son et qui est en plus parfaitement digeste et assimilable (contrairement au riz complet).

Acide Lipoïque et équilibre de la glycémie

L’Acide Lipoïque (un polyphénol), contenu dans l’huile de son de riz, a un effet positif sur l’équilibre de la glycémie dans le sang. Il produit de l’énergie pour les muscles en transformant les calories (sucres, glucides) en énergie, sans produire de graisse. Il a également des effets purifiant, détoxinant et protège le foie*.

– Le foie joue un rôle physiologique essentiel : méabolisme des glucides, protides, lipides, stockage des vitamines, épuration et dé­ toxication, sécrétion de la bile …

A la différence d’autres antioxydants qui ont un travail spécifique dans le corps, l’acide lipoïque peut servir d’agent libre (ou antioxydant universel) ; En d’autres termes, si votre taux de vitamine E ou C est bas, l’acide lipoïque assurera temporairement leurs travaux. Il potentialise également leurs actions.

Lorsque l’on mange trop riche, il est fréquent qu’après quelques décennies, la fonction pancréatique de production de l’insuline soit épuisée. L’insuline est un transporteur qui permet au sucre de passer du sang vers les cellules pour leur fournir l’énergie nécessaire. Lorsque l’insuline manque, le sucre reste dans le sang, ce qui peut générer de nombreux troubles.

Aux Etats-Unis, l’Association “Diabetes Ressources Center” a reconnu l’huile de son de riz pour son action sur la régulation du sucre dans le sang.

Vitalité et puissante action jeunesse, plus de 100 antioxydants naturels

Des tocotriénols pour lutter contre le cholestérol

L’huile de son de riz contient des tocotriénols (qui font partie, comme les tocophérols, de la famille des vitamines E naturelles). Bien que de nombreux produits agissent sur le cholestérol, les tocotriénols font partie des rares capables d’abaisser jusqu’à des niveaux de 30% le mauvais cholestérol (LDL) sans nuire au bon cholestérol (HDL).

*Cholestérol : stérol d’origine alimentaire ou synthétisé dans l’organisme, présents dans toutes les cellules et dont le taux élevé peut provoquer la formation de calculs biliaires ou constituer un facteur de risque de l’athérosclérose et d’accidents cardio-vasculaires.

En France, les accidents cardiovasculaires sont, après les cancers, la 2ème cause de mortalité entre 35 et 64 ans ! Aux Etats-Unis, un des premiers pays lourdement touché par le problème du cholestérol, les tocotriénols du Son de Riz ont été reconnus par l’Américan Heart Association.

Gamma Oryzanol : pour homme et femme

L’huile de son de riz est l’aliment le plus riche en gamma oryzanol. On retrouve cette substance quasi exclusivement dans le son de riz (et l’huile de lin alimentaire).

– Ce phytonutriment est également un stéroïde naturel, qui permet de stimuler la croissance musculaire. Une action essentielle pour mincir car les muscles consomment les mauvaises graisses stockées. Il offre aussi une action très intéressante pour favoriser la performance et la récupération du sportif. Enfin, il est utile pour les seniors, lorsque les graisses prennent peu à peu la place des muscles qui “fondent”.

– Les Gamma Oryzanol, lipides spécifiques, luttent contre les troubles de la ménopause. Des études menées au Japon montrent que 65 à 90% des femmes souffrant de troubles liés à la ménopause et ayant absorbé du gamma oryzanol ont constatées une nette réduction de leurs troubles.

L’huile de son de riz contient également :

– Tous les acides aminés essentiels indispensables à la formation des neurotransmetteurs du cerveau,
– Des vitamines du groupe B (pour le métabolisme général) : B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9
– Des caroténoides : Bêta carotène (pro-vitamine A) mais aussi de l’Alpha carotène, du lycopène,
– Des enzymes (co-enzyme Q10, glutathione peroxydase, methionine reductase, polyphénol oxydase, isoenzymes … ) du calcium, du potassium, du magnésium, du phosphore, du fer, du zinc, du cuivre …

Plus de 100 antioxydants dont:

Y-Oryzanol: (2206-3000 ppm)
Cycloartenyl Ferulate
24-Methylene
Cycloartanyl Ferulate
Campesteryl Ferulate
B-Sitosteryl Ferulate
Stigmasteryl Ferulate

Vitamine E naturelle (220-320 ppm)
a- Tocopherol
B- Tocopherot
y- Tocopherol
8- Tocopherol
a- Tocotrienol
B- T ocotrienot
y- Tocotrienol
8- T ocotrienol
Tocotrienols (Artifacts)

Phytostérols (2230-4400 ppm)
4-Demethysterols,
4-Methylsterol et Brassino Steroids,
B-sitosterol,
campsterol,
stigmasterol,
5 Avinsterol,
7 Stiqmasterot,
Grarnisterol,
Isofucosterol,
B-Amyrin,
Citrostadienol,
Obtusifoliol,
Branosterol,
28-Homotyphasterol,
28-Homosteasteronic Acid,
6-Deoxycastasterone

Acides aminés (ppm)
Tryptophan (2100)
Histidine (3880)
Metheonine (2500)
Cystine (336-448)
Cysteine (3200)
Arginine (10800)

Polyphénols
a-lipoicAcid
Ferulic Acid
Methyl Ferulate
p- Coumaric Acid
p- Sinapic Acid

Flavones et froanthocyanidins
Iso vitexin
Flavone Glycosides
Olegomeric Proanocyanidins

Carotenoïdes (0.9-1.6 ppm)
a-carotene
B-carotene
Lycopene
Lutein
Zeaxantine

Polysaccharides
Cycloartenol Ferulic Acid
Glycoside
Diferutlc Acid Complex
Diferulic Acid + 3 Glucose + 2
Calcium ions complex

Enzymes
Glutathione Peroxidase
Methionine Reductase
Super Oxide Oismudase
Polyphenol Oxydase
Aspartate Amino
Trasferase, Isoenzymes
AAT-1 et AAT-2
Coenzyme Q10

Complexe Vitamine B (ppm)
Thiamine (22-31)
Riboflavin (2.2-3.5)
Niacin (370-660)
Pantathenic Acid (36-50)
Pyridoxine (29-42)

Minéraux (ppm)
Magnesium (6250-8440)
Calcium (303-500)
Phosperous (14700-17000)

Phospholipides
Phosphatidyl Choline
Phosphatidyl
Ethanolamine
Lysolecithin

Autres Antioxydants (ppm)
Inositol/Myo Inositol (1200-1880)
Phytic Acid/Phytates (1500-1710)
Biotin (0.1-0.22)
Choline (930-1150)

Bibliographie

– Dunford. N.T. Health benefits and Preeessing of lipid-Based Nutritionals. 2001 Food Technol. 55 (11) ,38-44.
– Eitenmiller, R.R. 1997. Vitamin E Content of Fats and Dits: Nutritional implications. Food Teehnol. 51 (5) , 78-81.
– Fry. A.C E. Bonner, D.L. Lewis. R.L. Johnson. M.H. Stone. and WJ. Kraemer. 1997 The effects of Gamma-Oryzanol Supplementation During Resistance Exercise Training. International Journal of Sport Nutrition 7 (4) ,318-329
– Hata, A . S. Koga. H. Shigematsu. S. Kato. et al. 1981. Study on effeets of Gamma-Oryzanol on Hyperlipidemia
– Multieenter Cooperative Pilot Study for Dosage Finding. Geriat. Med. 19 , 1813-1840.
– Kahlon. T.5 .. R.M. Saunders. R.N. Sayre. and F.l. Chow. 1992 b. Cholesterol-Lowering Effects of rice bran and Rice Bran Oil Fractions in HypercholesteroLemic Hamsters. Cereal Chemistry 69,485-489.
– Seetharamaiah. G.5. and N. Chandrasekhara. 1989. Studies on Hypoeholesterolemie Aetivity of Riee Bran Oil, Atheroselerosis 78,219-223.
– Sugano, M., and E. Tsuji. 1997. Rice Bran Oil and ChoLesterol Metabolism. JournaL of nutrition 127(3), 521S-524S.
– Taylor. J.B .. T.M. Richard. C.L. Wilhelm. M.M. Chrysam. M. Otterburn. and GA Leveille. 1996. Riee Bran OilAntioxydant. U.5. Patent No. 5.552.167.
– Wheeler. K.B. and KA Garleb. 1991. g-Oryzanol-Plant Sterol Supplementation : Metabolic, Endocrine. and Physiologie Effeets.lnt”l. J. Sport Nutr. 1,170-177.
– Lipoïc acid : antioxydant universel, Nutrttion’s new questions, D. Wolfson, ND, 2000.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*